Endroit de convivialité pour partager de bons moments entre nous
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les larmes noires de Mary Luther

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Greggi
Vin blanc
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1283
Age : 20
Date d'inscription : 29/12/2013

MessageSujet: Les larmes noires de Mary Luther   Mar 4 Fév 2014 - 22:16


Anna Jean Mayhew est née à Charlotte, en Caroline du Nord. Les larmes noires de Mary Luther est son premier roman.


Août 1954, Caroline du Nord. Juby Watts, 13 ans, part en vacances sans son père, resté travailler dans son entreprise de menuiserie. Destination : la Floride. C'est Paula, mère distante et fumeuse invétérée, qui conduit la Packard familiale. Stell, la sœur aînée de Juby, trépigne à l'idée de prendre le volant pour la première fois. Parquée à l'arrière avec les enfants, la bonne noire, Mary, ne participe pas aux conversations qui vont bon train dans l'habitacle de la voiture. D'aussi loin que Juby se souvienne, Mary a toujours été là pour lui prodiguer amour et réconfort. Wickens (Georgie), Pensacola (Floride), Opelika (Alabama)... Ce long périple amène la famille à traverser de nombreux états sudistes où la ségrégation fait rage. Juby découvre avec étonnement les panneaux aux abords des villes, rappelant que les noirs et les blancs ne sauraient être égaux. Un racisme qui fait écho à sa propre histoire, à son père, Bill, un homme violent qui pense que les noirs ne méritent pas de droits civiques, et à Mary, qui supporte les brimades sans mot dire. À mesure que la voiture s'enfonce toujours plus loin dans le Sud, la tension, palpable, libère dans son sillage un écheveau de haine et d'intolérance... jusqu'à ce que le drame éclate. Un drame dont Juby ne sortira pas indemne. Porté par des dialogues puissants, Les larmes noires de Mary Luther aborde avec un charme indéniable l'ambiguïté des liens qui unissaient les familles blanches à ces femmes de couleur qui élevaient leurs enfants. À travers le regard plein de candeur d'une adolescente, c'est tout une époque honteuse de l'Histoire américaine qui se rejoue. Un voyage initiatique cruel, sur la fin de l'innocence.


Un excellent livre que je vous conseille fortement Smile On passe du rire aux larmes, des larmes aux rires ... Dans la lignée de The help (La couleur des sentiments)
Revenir en haut Aller en bas
 
Les larmes noires de Mary Luther
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mayhew, Anna Jean] Les larmes noires de Mary Luther
» Julius LESTER (Etats-Unis)
» DES LARMES DE SANG (Tome 1) LARMES NOIRES de Stacy Bailly
» Dans les nuées noires
» Les Cerises noires, Henri Debluë

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Bistrot du Coin :: Livres.-
Sauter vers: